6 février 2015

Six plantes dépolluantes efficaces


Certaines plantes neutraliseraient les effets nocifs de la pollution de l'air dans les maisons. Tour d'horizon des plantes dépolluantes les plus performantes...

Choisir la bonne plante dépolluante

L'anthurium : parfaite dans la cuisine ou la salle de bains



Selon les études de la NASA, cette plante tropicale n'a pas son pareil pour absorber l'ammoniac. Et comme elle apprécie particulièrement les atmosphères chaudes et humides, elle est parfaite dans la cuisine et dans la salle de bains.
Le lierre : pour sa longévité



Pour limiter la teneur de l'air en formaldéhyde, benzène et ammoniac. Le lierre (Hedera helix) se plaît à l'intérieur bien qu'il ne donne alors aucune fleur. Sachez néanmoins que les variétés panachées ont besoin de beaucoup de lumière. Pour limiter les risques d'attaques par les acariens, pensez à vaporiser régulièrement d'eau vos plantes.

Le chlorophytum : la panacée partout dans la maison



Monoxyde de carbone, formaldéhyde, toluène, xylène : rien ne fait peur à la plante araignée (son autre nom) dont racines, feuilles et tubercules sont dépolluants. Aussi on la placera un peu partout dans la maison. D'autant qu'elle n'est pas compliquée : de l'éclairage (mais pas de problème s'il n'est pas abondant), une température comprise entre 10 et 18 °C et un arrosage modéré lui suffisent.

Le spathiphyllum : en pleine lumière




En pleine lumière et au chaud. Sinon le spathiphyllum ne fleurira pas ou peu. Ce serait dommage ses fleurs aux allures d'arum sont élancées et relativement élégantes. Efficace contre le benzène, le trichloréthylène, le xylène, le formaldéhyde et l'ammoniac... cette plante est également un bon allié dans la maison. Penser à l'arroser régulièrement.

Le Pothos : un classique des plantes dépolluantes



Tous les chercheurs s'accordent sur son efficacité. Le pothos - un petit philodendron - absorbe aussi bien le formaldéhyde, le toluène que le monoxyde de carbone... Ultra résistant, il n'a besoin ni de beaucoup d'éclairage, ni de beaucoup d'eau, il se taille régulièrement pour gagner en beauté et en vigueur
.
La fougère de Boston : très performance




Cette fougère (Nephrolepis exaltata) est idéale lorsqu'il faut faire face à des fortes doses de formaldéhyde (elle en absorbe 1863 microgrammes par heure). Une seule exigence, de l'eau ; originaire des forêts tropicales humides, elle a vraiment besoin. Sa culture reste néanmoins facile.


Attention aux produits toxiques qui polluent l'air de la maison !

Peintures, colles, vernis, solvants dégagent des composés organiques volatils (COV) et à la longue l'atmosphère de la maison devient toxique. 

Penser à aérer, et utiliser un maximum de produits HQE (haute qualité environnementale) ou bio.

Les aldéhydes (dont le formaldéhyde) sont présents dans les produits ménagers, les conservateurs en cosmétique, les colles, les panneaux en particules agglomérées, les désinfectants et certains textiles. Globalement cancérigènes, ils peuvent provoquer des affections respiratoires et des allergies...

Les benzène, toluène, xylène se trouvent dans les gaz d'échappement, les peintures, les vernis, colles, moquettes plastiques, insecticides... Cancérigènes, ils pourraient être à l'origine de certaines leucémies. 

Le trichloréthylène est utilisé dans les solvants, les peintures, les colles, les vernis, les détachants, désinfectants, désodorisants... Il est dangereux pour le foie et les reins.

 

A savoir :

Plus les plantes sont exposées aux polluants, mieux elles les absorbent. Inutile de les installer ponctuellement en cas de besoin soudain !
Pour plus d'efficacité, il convient de multiplier les espèces.


6 commentaires:

  1. Bonsoir Janane
    Super ton billet de toutes ces plantes j'ai un anthurium qui est énorme dans mon séjour et au salon j'ai un spathiphyllum qui fleurit bien aussi.il fait froid ici et la neige est encore tombée ,on en a assez.Je te souhaite un bon week-end, nous ce soir on va au théâtre avec nos enfants cela va nous changer les idées
    bisous
    rosedesneiges

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Janine !
    J'ai 2 pothos et un spatiphyllum chez moi. Ils sont beaux et prospèrent bien. Faut dire que j'ai la main verte...
    Pour éviter de polluer son intérieur il faut aussi prendre garde à ne pas utiliser trop de produits chimiques pour laver, désodoriser etc....Chez moi les pchitttt sont interdits de séjour, ni dans les toilettes ni ailleurs, ils sont cancérigènes. Pour le sol et les surfaces cuisine/sdb/toilettes, des produits verts uniquement. Il faut avoir conscience que nos intérieurs sont souvent plus pollués que l'extérieur ! Bien aérer son logement est très bénéfique. Les plantes, outre d'être jolies et agréables, sont de bonnes aides pour nos poumons ! Ne nous privons donc pas d'en mettre. Gros bisous ma douce, je t'envoie mes joyeuses pensées. Courage.

    RépondreSupprimer
  3. Petit problème dans ta réponse, entre virgules, points.... J'ai voulu supprimer, si je supprime ton commentaire saute. Je vais regarder demain.
    Bonne et douce nuit.

    RépondreSupprimer
  4. Je viens de modifier mon article. Pour te répondre, il est vrai que depuis pas mal de temps je n'ai presque plus de produits ménagers. En ce qui concerne les plantes, je me suis absentées 3 semaines au moment de Noël, elles n'ont pas bien appréciées et me font la tête. Au printemps je vais renouveler une partie du jardin intérieur?
    Gros bisous des montagnes.

    RépondreSupprimer
  5. Coucou Janane,
    Pa bien compris le problème dans ma réponse....Oui tu fais bien de limiter les produits chimiques de ton intérieur, si les gens savaient......ils sont induis par les pubs, c'est grave. Mais les lobbies sont puissants....comme dans tous les domaines de notre vie. Je comprends que tes plantes te fassent la tête, elles n'aiment pas qu'on les laisse sans soins. Allez, au printemps tu redonneras un coup de neuf à tout ça ! Je te souhaite un bon samedi, j'espère que tu vas mieux. Courage ma douce, garde le moral. Mille bisous lyonnais.

    RépondreSupprimer
  6. Normale que tu ne comprends pas.
    Je.brazuque. (terme de ma fille) entre blog et smartphone. J'espère y arrivrer.
    Mes névralgies vont mireux, une.gêne mais supportable.
    Bisous ma kahouette

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...